Deuxième ville du département avec 39 000 habitants, troisième bassin économique de l’agglomération avec 18 000 emplois, sans oublier la présence d’un campus de 40 000 étudiants, Saint-Martin-d’Hères est aujourd’hui une ville qui compte, un véritable pôle de vie au nord-est de la métropole, une porte vers le Grésivaudan et la Savoie.

Contrairement à d’autres communes de l’agglomération, nous avons gagné en population ces dernières années avec l’arrivée de nouvelles familles.

Celles-ci sont attirées par une ville, respectueuse du cadre de vie, qui se développe. Tous les projets engagés ont été réalisés comme la réhabilitation de la piscine municipale, la livraison de l’écoquartier Daudet, l’ouverture de l’Espace culturel René Proby, les tickets sports, la tarification solidaire, l’inauguration de l’espace Renaudie, la rénovation de nombreux parcs, le renouvellement des espaces de jeux, une épicerie solidaire ambulante…

Saint-Martin-d’Hères se transforme avec un important programme de réhabilitation du parc immobilier ancien et des écoles et des changements quotidiens afin d’améliorer les conditions de vie et répondre aux défis environnementaux.

Car la nature en ville doit être encore plus présente, au coeur de nos quartiers, pour le bien-être et la santé de toutes et de tous et offrir un cadre de vie verdoyant. Durant ce mandat, nous avons agi en faveur de la préservation de la biodiversité et obtenu, en 2018, de l’Agence pour la biodiversité, le label 2 libellules, lors de notre participation à l’opération « capitales françaises de la biodiversité » confirmant notre statut de ville nature. Nos efforts se traduisent par des actions concrètes avec l’installation de maisons pour les oiseaux, de ruches et d’une miellerie pédagogique, sans oublier la colline du Mûrier véritable réservoir de biodiversité et ses innombrables espèces floristiques ainsi que ses 107 espèces d’oiseaux pour lesquels 130 nichoirs ont été installés, soit 1 pour 300 habitants, et la construction de passages à écureuils.

Saint-Martin-d’Hères, c’est aussi 351 hectares d’espaces verts et naturels, soit 91 m² de nature par habitant, 18 207 m² d’arbustes et 6 000 arbres, dont 2 135 en alignement de voirie sur l’espace public, sans oublier les jardins familiaux et la présence de 3 fermes .

Mais la préservation de l’environnement passe également par les économies d’énergie, notamment avec les travaux entrepris sur le parc bâti de la ville (27 % d’économie par an sur la facture d’énergie et 4,5 % de baisse de la consommation énergétique entre 2014 et 2017 sur l’éclairage public), l’installation d’une chaudière à granulés bois à l’Heure bleue, le respect des mobilités douces avec la piste Chronovélo, la poursuite de l’achat des produits issus de la filière bio et des circuits courts pour la restauration municipale, et le développement et la gratuité pour tous des transports en commun.

Saint-Martin-d’Hères est reconnue pour sa qualité de vie, ses offres et dispositifs adaptés à chaque âge de la vie. L’équipe municipale travaille au quotidien afin de construire une commune qui n’exclut personne, attentive à chacun, particulièrement aux plus fragiles.

Categories: Divers

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *